Liens d'accessibilité

Un coureur kényan mis en prison pour avoir tenté de remporter un marathon en trichant


Un coureur au marathon de Nairobi, 26 octobre 2014. ARCHIVES - REUTERS/Noor Khamis

Un coureur au marathon de Nairobi, 26 octobre 2014. ARCHIVES - REUTERS/Noor Khamis

Julius Njogu a été disqualifié et mis aux arrêts le weekend dernier après avoir franchi, sans "aucun signe de fatigue", la ligne d’arrivée du Nairobi Standard Chartered Marathon, à Nairobi

L’athlète de 28 ans a tenté de convaincre autrement les officiels qui le suspectaient mais ses arguments n’ont pas été suffisants.

Il est suspecté d’avoir attendu le dernier kilomètre pour surgir de la foule, se mettre devant les autres coureurs et gagner la deuxième place du podium à la fin du marathon.

Pour sa défense, M. Njogu a affirmé qu’il s’était plutôt échappé du groupe des coureurs au 38e km à cette course longue de 42 kms.

L’athlète a aussi rappelé qu’il s’était déjà classé en 4e position au marathon de Lewa en juin dernier.

Plutôt que d’emporter les 7.000 dollars qui revenaient au deuxième de la course, M. Njogu fait face aux accusations de fraude.

Pour les Kenyans, l’incident porte un discrédit à l’athlétisme, leur sport national. De l’extérieur, l’incident constitue plutôt un exemple de la corruption qui mine la vie quotidienne an Kenya.

Avec Reuters

XS
SM
MD
LG