Liens d'accessibilité

Un Chinois plaide coupable de trafic d'armes


Un technicien travaillant sur un capteur (IceCube/NSF)

Un technicien travaillant sur un capteur (IceCube/NSF)

Un Chinois a plaidé coupable mercredi devant un tribunal fédéral du Nouveau-Mexique d’avoir tenté d’expédier des capteurs militaires en Chine.

Bo Cai risque jusqu'à 35 ans de prison. Il travaillait pour une société de technologie en Chine, lorsqu’il a élaboré un projet avec son cousin, un étudiant aux États-Unis, en vue d’acquérir des capteurs du type de ceux utilisés par le Pentagone à ces fins militaires pour contrôler des mouvements et déplacements.

Il s'est envolé pour les Etats-Unis, et a été arrêté à Los Angeles en décembre 2013, quand il a essayé de monter à bord d'un avion avec les capteurs.

Son cousin, Wentong Cai, a également été interpellé. Il a plaidé non coupable et sera jugé le mois prochain.

XS
SM
MD
LG