Liens d'accessibilité

Un chef rebelle syrien tué par une explosion


Des miliciens de la brigade Ahsar al Sham en Syrie (AP)

Des miliciens de la brigade Ahsar al Sham en Syrie (AP)

Le chef d’un des principaux groupes rebelles de Syrie a été tué mardi à Ram Hamdan, en compagnie de ses principaux lieutenants, alors qu’ils étaient réunis dans une maison.

Le groupe islamiste extrémiste Ahrar al-Sham a confirmé sur les médias sociaux qu'Hassan Aboud est décédé dans une explosion dans la province septentrionale d’Idlib. On ignore qui est à l’origine de l’attentat, survenu alors que les différentes factions de l'opposition continuent d’affronter les troupes gouvernementales à travers le pays.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui est basé en Grande-Bretagne, a chiffré le bilan de l’explosion qui a tué Aboud à au moins 28 morts.
Ahrar al-Sham s’affronte à l’Etat islamique (EI) qui a pris le contrôle de vastes étendues de la Syrie et de l'Irak.

XS
SM
MD
LG