Liens d'accessibilité

Un chef rebelle centrafricain proclame un Etat autonome


Une victime d'un échange des tirs portée par des hommes qui la conduisent à l'hôpital à Bangui, le 13 décembre 2015. (AFP / LUCA SOLA)

Une victime d'un échange des tirs portée par des hommes qui la conduisent à l'hôpital à Bangui, le 13 décembre 2015. (AFP / LUCA SOLA)

Le nouvel Etat situé dans le nord de la Centrafrique a pour nom Logone, déclare le commandant Maouloud Moussa, porte-parole du chef rebelle musulman Noureddine Adam.

Le groupe rebelle musulman a proclamé l’Etat autonome de Logone après avoir menacé de s’attaquer aux habitants de la région qui ont voté lors du référendum constitutionnel du dimanche dernier, censé ramener la stabilité dans le pays.

Le commandant Moussa affirme qu’une copie de la déclaration de l’autonomie signée lundi a été remise mardi au bureau des Nations unies à Kaga-Bandoro.

Le gouvernement de transition a, pour sa part, dénoncé la déclaration des rebelles.

La déclaration d’Adam soutient, selon Associated Press, que le pays devrait être divisé dans le but d’assurer la paix.

Le chef rebelle avait déjà fait la même annonce quelques semaines avant les élections et deux semaines après la visite du pape François qui a plutôt appelé les musulmans et chrétiens à la réconciliation.

Avec AP

Pour une réaction, Idriss Fall a joint le général Mohamed Moussa Dhaffane, un autre leader de l’ex-Séléka :

XS
SM
MD
LG