Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : Ban Ki-moon se dit « profondément préoccupé par l’impasse politique »


Une patrouille onusienne à Abidjan

Une patrouille onusienne à Abidjan

L’armée loyale à Laurent Gbagbo a publié un communiqué tenant Young-jing Choi, le représentant spécial du secrétaire de l’ONU en Côte d’Ivoire, responsable des violences qui pourraient survenir .

La tension reste vive en Côte d’ivoire. Le camp Alassane Ouattara se dit déterminé à prendre possession des institutions nationale. Le Premier Guillaume Soro a promis d'installer, jeudi, le nouveau directeur de la Radiodiffusion Télévision ivoirienne (RTI), Pascal Brou Aka, et tenir, vendredi, un conseil des ministres à la Primature déjà occupée par Aké N'Gbo, le Premier ministre de Laurent Gbagbo.

Dans le camp Gbagbo, on a tenu conseil des ministres, mercredi, pour parer à toute éventualité. Déjà, comme pour donner un exemple, les forces de l’ordre ont violemment dispersé, mardi, une manifestation de jeunes venus de Bouaké, mercredi matin, une autre manifestation des Houphouétistes a été réprimée à Yamoussoukro.

Manifestations d'Ivoiriens de France devant leur ambassade à Paris

Manifestations d'Ivoiriens de France devant leur ambassade à Paris

L’armée loyale à Laurent Gbagbo a publié un communiqué tenant Young-jing Choi, le représentant spécial du secrétaire de l’ONU en Côte d’Ivoire, responsable des violences qui pourraient survenir lors des différentes manifestations prévues par les Houphouétistes cette semaine.

De son côté, l’ONU prend cette menace très au sérieux. Ban Ki-moon a «réitéré son appel à toutes les parties ivoiriennes ainsi qu’à leurs sympathisants pour que ceux-ci fassent preuve de patience et s’abstiennent de toute action qui puisse mener à la violence », a déclaré Vanina Maestrachi, porte-parole du secrétaire général onusien à New York.

XS
SM
MD
LG