Liens d'accessibilité

Détournement d'un avion égyptien sur Chypre : pas de lien avec "le terrorisme"


L'avion d'EgyptAir détourné, aéroport de Larnaca, 29 mars 2016

L'avion d'EgyptAir détourné, aéroport de Larnaca, 29 mars 2016

Un avion de ligne égyptien transportant 55 passagers et 7 membres d'équipage entre Alexandrie et le Caire a été détourné. Sept personnes sont toujours retenues en otages à Chypre par un pirate qui a demandé à voir son ex-épouse. La piste terroriste est exclue par les autorités chypriotes

"Notre vol MS181 a été officiellement détourné", a d'abord écrit la compagnie nationale dans un message sur Twitter.

L'appareil a été isolé sur le tarmac du principal aéroport de Larnaca, situé dans le sud de l'île méditerranéenne.

EgyptAir a ensuite expliqué sur Twitter que le preneur d'otages a autorisé des passagers de nationalité égyptienne à descendre de l'avion.

Tous les passagers sont libérés sauf 4 étrangers et l'équipage.

Le président chypriote Nicos Anastasiades s'est entretenu au téléphone avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi, a indiqué son porte-parole.

Les motivations du pirate de l'air, qui a demandé à voir son ex-épouse chypriote ne sont toujours pas claires, mais "dans tous les cas ça n'est pas lié au terrorisme", a affirmé le président chypriote Nicos Anastasiades au cours d'une conférence de presse

L'aéroport de Larnaca avait déjà été le théâtre de plusieurs détournements d'avions dans les années 1970 et 1980.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG