Liens d'accessibilité

Un autre imam favorable à Assad assassiné


La guerre s'éternise en Syrie, avec un nouvel assassinat d'un imam favorable au régime

La guerre s'éternise en Syrie, avec un nouvel assassinat d'un imam favorable au régime

Les forces rebelles syriennes ont tué un dirigeant religieux sunnite favorable au gouvernement de Bachar al-Assad dans la ville d'Alep et auraient mutilé son corps.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) et les médias officiels syriens précisent que le cheikh Hassan Seifeddine, imam d'une mosquée du quartier de Sheikh Maqsoud dans le nord d'Alep, a été tué par des rebelles au cours de violents combats. L'observatoire affirme que les rebelles ont ensuite traîné son corps à terre, à travers le quartier.

Cet ultime acte de brutalité intervient quelques jours après un attentat-suicide dans une mosquée de la vieille ville de Damas, qui a coûté la vie à un autre dirigeant religieux pro-gouvernemental, Mohammed al-Bouti. Le président syrien a promis vendredi de purger son pays des extrémistes responsables de cette attaque, qui a coûté la vie à une cinquantaine de personnes.

Les extrémistes ont récemment assumé un rôle plus important au sein des groupes rebelles syriens, alors que le soulèvement, qui a éclaté il y a deux ans, s'éternise sans aucun signe qu’une issue aux violences soit en vue.
XS
SM
MD
LG