Liens d'accessibilité

Programme nucléaire iranien : l’AIEA demande à Téhéran de confirmer l’accord avec la Turquie et le Brésil


Téhéran dit en effet avoir signé un accord avec le Brésil et la Turquie sur un projet d'échange d'uranium sous la supervision de l'Agence internationale de l'énergie atomique.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à demandé à l'Iran de confirmer par écrit l'accord sur l'échange à l'étranger d'une partie de son uranium faiblement enrichi contre du combustible, conclu lundi. Téhéran dit en effet avoir signé un accord avec le Brésil et la Turquie sur un projet d'échange d'uranium sous la supervision de l'Agence internationale de l'énergie atomique. L’accord en question doit encore être validé par l'AIEA et le Conseil de sécurité de l'ONU.

Les Etats-Unis et les autres pays occidentaux se disent sérieusement préoccupés par le programme nucléaire de Téhéran en dépit de cet accord. Le porte-parole de la Maison-Blanche, Robert Gibbs, estime qu’un tel transfert d'uranium iranien constituerait « un pas positif », mais souligne que l’intention de l’Iran de poursuivre l’enrichissement de l’uranium à 20% constitue une violation directe des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Une quatrième série de sanctions onusiennes contre l’Iran reste possible, a fait savoir, de son côté, le sous-secrétaire d’Etat britannique aux Affaires étrangères, Alistair Burt.

<!-IMAGE->

Pour sa part, le président russe Dimitri Medvedev a salué avec prudence l’accord entre l’Iran, la Turquie et le Brésil, consistant en un échange, en Turquie, d’uranium faiblement enrichi contre du combustible pour les réacteurs nucléaires iraniens.

L’accord doit encore être validé par l'AIEA et le Conseil de sécurité de l'ONU. Michael Adler de l’Institut Woodrow Wilson de Washington estime que cet accord est « une surprise, […] quelque chose de très nouveau, qui intervient au moment où les occidentaux, menés par les Etats-Unis, poussent pour des sanctions fortes contre l’Iran ». Pour M. Adler, il s’agit d’une manœuvre de l’Iran en vue d’éviter des sanctions.

XS
SM
MD
LG