Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : un renfort de 1 000 à 2 000 Casques nécessaire selon l’ONU


Des Casques bleus à Abidjan

Des Casques bleus à Abidjan

Les Casques bleus protègent le Golf Hôtel, où Alassane Dramane Ouattra, le président ivoirien reconnu par la communauté internationale, se trouve cloîtré avec son gouvernement depuis plusieurs semaines.

Les Nations Unis estiment avoir besoin de 1 000 à 2 000 Casques bleus supplémentaires en Côte d’Ivoire, où le président sortant, Laurent Gbagbo, refuse de renoncer au pouvoir. L’espoir est que ces renforts puissent arriver au cours des prochaines semaines, a déclaré le chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Alain Le Roy, mercredi.

Les Casques bleus protègent notamment le Golf Hôtel, où Alassane Dramane Ouattra, le président ivoirien reconnu par la communauté internationale, se trouve cloîtré avec son gouvernement depuis plusieurs semaines.

Un partisan de Laurent Gbagbo chantant l'Hynme national

Un partisan de Laurent Gbagbo chantant l'Hynme national

Le président Laurent Gbagbo, s’était engagé, mercredi, à lever le blocus de cet hôtel, mais selon des témoins, le dispositif était toujours en place.

L’ONU a fait état de plus de 170 morts depuis le second tour de la présidentielle ivoirienne en novembre.

Les efforts diplomatiques en vue de résoudre la crise semblent dans l’impasse.

Le secrétaire d’Etat adjoint américain chargé de l’Afrique, Johnnie Carson, a dit, de son côté, que M. Gbagbo peut encore accepter une sortie en douceur. Les Etats-Unis pensent fermement qu’il doit céder le pouvoir au président légitimement élu, a-t-il souligné.

XS
SM
MD
LG