Liens d'accessibilité

Un appel pour 174,5 millions de dollars en faveur de 200.000 réfugiés nigérians


Le Haut-Commissaire de l'ONU pour les réfugiés Antonio Guterres salue des réfugiés nigérians au camp de réfugiés Minawao au Cameroun, le 25 Mars, 2015. (Moki Edwin Kindzeka / VOA)

Le Haut-Commissaire de l'ONU pour les réfugiés Antonio Guterres salue des réfugiés nigérians au camp de réfugiés Minawao au Cameroun, le 25 Mars, 2015. (Moki Edwin Kindzeka / VOA)

L’appel a été lancé par l’ONU et les ONG jeudi à Dakar.

Il vise à fournir de l’aide à près de 200.000 réfugiés nigérians qui ont fui les attaques de Boko Haram qui ont fui leur pays.

Il faut en fait au moins 174,5 millions de dollars (près de 161 millions d'euros) pour couvrir les besoins de ces réfugiés, selon les estimations faites par onze agences de l'ONU, dont le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR), le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) et le Programme alimentaire mondial (PAM), ainsi que 12 ONG, dont Oxfam et Save The Children.

"Pour des millions de Nigérians du Nord-Est et pour les réfugiés dans les pays voisins, il n'y a pas de quoi se réjouir", a affirmé Robert Piper, coordonnateur humanitaire régional pour le Sahel, relevant, en contraste, un sentiment d'optimisme qui flotte autour du Nigeria depuis les élections présidentielle et législatives, qui se sont globalement déroulées dans le calme le 28 mars.

Au moins 15.000 personnes sont mortes en six ans depuis le début de l’insurrection de Boko Haram. Et au 31 mars, plus de 192.00 Nigérians se sont réfugiés au Cameroun, au Tchad et au Niger, selon un document conjoint de l'ONU et des ONG distribué jeudi. Le nombre des déplacés internes est estimé à 1,2 million de personnes.

XS
SM
MD
LG