Liens d'accessibilité

Un an après l'attentat contre Charlie Hebdo


Des hommages aux victimes de janvier et novembre de l'année dernière près de la statue à la Place de la République à Paris, France, 6 Janvier 2016.

Des hommages aux victimes de janvier et novembre de l'année dernière près de la statue à la Place de la République à Paris, France, 6 Janvier 2016.

Il y a un an, ce jeudi, une attaque terroriste ciblait le siège de Charlie Hebdo à Paris.

Pour marquer cet anniversaire, le journal satirique français persiste dans l'esprit provocateur dans un numéro spécial sorti mercredi.

Tiré à un million d'exemplaires, ce numéro s’inscrit dans la veine anticléricale qui fait partie de l'identité du journal, avec en Une un Dieu barbu, armé d'une kalachnikov et à l'habit ensanglanté, sous le titre: "un an après, l'assassin court toujours".

Un an après la tuerie à Charlie Hebdo, les hommages officiels se succèdent dans une France inquiète, tandis que le journal satirique français a gardé son esprit provocateur et sa verve anticléricale.

Jeudi, un an exactement après l'attaque jihadiste, le président français François Hollande présentera ses voeux à la préfecture de la police de Paris, où sera rassemblé l'ensemble des forces antiterroristes, au terme d'une année 2015 qui a vu la France subir les attentats les plus meurtriers de son histoire: 17 morts entre les 7 et 9 janvier à Charlie Hebdo et dans un supermarché casher, et 130 tués et des centaines de blessés dans une série d'attaques le 13 novembre revendiquées par le groupe Etat islamique.

Dans son discours, François Hollande devrait détailler, selon son entourage, le projet de loi durcissant le Code pénal pour lutter plus efficacement contre "le crime organisé" et "le terrorisme".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG