Liens d'accessibilité

Un Américain souffrant du virus à Ebola, soigné près de Washington


Unité de soins pour malades souffrant du virus à Ebola au NIH, près de Washington, D.C. (Photo, U.S. National Institutes of Health)

Unité de soins pour malades souffrant du virus à Ebola au NIH, près de Washington, D.C. (Photo, U.S. National Institutes of Health)

Jeudi, le New York Times avait affirmé que le patient était un employé de l’ONG Partners In Health.

Arrivée vendredi matin aux Etats-Unis d’un travailleur de la santé américain souffrant du virus à Ebola. Le malade, qui sera soigné aux Instituts nationaux de la santé (NIH), a été évacué de Sierra Leone, où il aurait contracté la maladie alors qu’il travaillait dans un centre de soins.

Son état fait toujours l’objet d’une évaluation, a fait savoir le NIH dans un communiqué.

Les autorités médicales n’ont publié aucune information sur l'identité du patient, qui est le 11ème à être traité pour Ebola aux États-Unis. Mais jeudi, le New York Times avait affirmé qu'il s'agissait d'un employé de l’ONG Partners In Health. Car dans un communiqué, cette organisation avait précisé qu’un de ses employés avait contracté le virus à Ebola.

Par ailleurs, une soignante de l’armée britannique, également infectée par le virus à Ebola en Sierra Leone, a été rapatrié en Grande-Bretagne, ainsi que deux travailleurs qui ont été en contact étroit avec elle. Deux autres agents de santé de son entourage devaient aussi être évacués ce vendredi.

XS
SM
MD
LG