Liens d'accessibilité

Un américain raconte comment il a trouvé un débris qui pourrait provenir du vol MH370


Le ministre des Transports de la Malaisie Liow Tiong Lai parle lors d'une conférence le 3 Mars 2016 à propos des débris trouvés sur une plage au Mozambique qui peut être appartenir à l'avion du vol Malaysia Airlines MH370. (REUTERS/Olivia Harris - RTS923W)

Le ministre des Transports de la Malaisie Liow Tiong Lai parle lors d'une conférence le 3 Mars 2016 à propos des débris trouvés sur une plage au Mozambique qui peut être appartenir à l'avion du vol Malaysia Airlines MH370. (REUTERS/Olivia Harris - RTS923W)

L'enquêteur amateur américain à l'origine de la découverte d'un débris d'avion sur la côte mozambicaine, qui pourrait selon les autorités malaisiennes appartenir au vol MH370 disparu en mars 2014, s'est voulu prudent jeudi sur l'origine de la pièce.

"Je suis très heureux d'avoir fait cette découverte", a déclaré à l'AFP Blaine Gibson, avocat de profession qui réside à Seattle (ouest des Etats-Unis).

"Nous ne savons pas ce qu'est cette pièce, ni à quel avion elle appartient. Elle doit aller en Australie pour être analysée", a-t-il ajouté depuis l'aéroport de Maputo où il s'apprêtait à prendre l'avion.

"Je voyageais en simple touriste (au Mozambique) mais je m'intéresse à la recherche des pièces et des personnes qui pourraient savoir quelque chose" sur ce qui s'est passé à bord du vol MH370, a-t-il expliqué.

Le débris retrouvé "est désormais entre de bonnes mains (celles de autorités mozambicaines) et Joao de Abreu (président de l'Institut d'aviation civile du Mozambique, IACM) a absolument raison d'être prudent parce qu'il y a trois avions qui se sont écrasés dans la région", a-t-il encore dit.

Plus tôt jeudi, Joao de Abreu avait prévenu qu'il était "très difficile" de savoir à quel type d'avion la pièce appartenait. Il avait aussi rappelé les accidents dans la région d'un Boeing 747 de South African Airways en 1987 et celui d'un Airbus A310 près des Comores en 2009.

Blaine Gibson a raconté avoir trouvé le débris sur un banc de sable près de la station balnéaire mozambicaine de Vilankulo (sud-est), située à environ 2.100 kilomètres de l'île française de La Réunion, où un fragment d'aile du vol MH370 avait été découvert en juillet 2015.

Il a expliqué à CNN être fasciné par ce drame sur lequel il tient un blog. Il s'est notamment rendu en Malaisie et aux Maldives pour essayer de recueillir des informations. "J'ai assisté à la cérémonie de commémoration" du crash en 2015 à Kuala Lumpur "et ça m'a donné envie de continuer à chercher la vérité."

Mercredi, le ministre malaisien des Transports, Liow Tiong Lai, avait estimé qu'il était "fort probable que le débris retrouvé au Mozambique provienne d'un Boeing 777", le type d'appareil qui effectuait le vol MH370.

L'avion s'était volatilisé le 8 mars 2014 peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin, avec 239 personnes à bord, et se serait abîmé dans l'océan Indien. Ce drame reste l'un des plus grands mystères de l'histoire de l'aviation civile.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG