Liens d'accessibilité

Un agresseur de l'écolière pakistanaise blessée identifié


Le gouvernement pakistanais a annoncé une récompense d'un million de dollars pour l'un des agresseurs de Malala Yousafzai

Le gouvernement pakistanais a annoncé une récompense d'un million de dollars pour l'un des agresseurs de Malala Yousafzai

L’un des deux militants talibans suspectés d'avoir tiré sur Malala Yousafzai, une écolière pakistanaise, suscitant un tollé de la communauté internationale, avait été arrêté en 2009 puis relâché, signalent les autorités pakistanaises.

L'agresseur présumé de la jeune fille, âgée de 15 ans, serait un certain dénommé Attaullah, qui avait été capturé par l'armée pakistanaise lors de son offensive dans la vallée de Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, il y a trois ans. Il avait été détenu en raison de ses liens présumés avec les talibans pakistanais, qui contrôlaient la région à l'époque.

Le gouvernement pakistanais pense qu’Attaullah est en fuite, et a peut-être gagné l'Afghanistan voisin. Plusieurs membres de sa famille ont été détenus.

Islamabad a offert une prime d'environ 1 million de dollars pour le porte-parole des talibans pakistanais, Ehsanullah Ehsan, qui a déclaré que son groupe a tiré sur Yousafzai alors qu'elle quittait son école le 9 octobre après avoir dénoncé le groupe militant.

Yousafzai est actuellement soignée dans un hôpital britannique où, selon les médecins, sa convalescence progresse. Le gouvernement pakistanais s’est engagé à payer son traitement. Les mèdecins pakistanais avaient recommandé son transfert, ont dit des responsables militaires pakistanais.

Yousafzai a été saluée par la communauté internationale pour avoir promu l'éducation des filles et documenté les atrocités commises par les Talibans dans région proche de son domicile dans la vallée de Swat.

Des milliers de personnes au Pakistan ont tenu des vigiles et organisé des manifestations de soutien à l'adolescente.
XS
SM
MD
LG