Liens d'accessibilité

Ukraine : Porochenko met fin à la trêve


En dépit de son entretien téléphonique avec 3 autres chefs d'Etat, dont Vladimir Poutine, Petro Poroshenko a mis fin à la trêve avec les séparatistes pro-Moscou (Photo Reuters)

En dépit de son entretien téléphonique avec 3 autres chefs d'Etat, dont Vladimir Poutine, Petro Poroshenko a mis fin à la trêve avec les séparatistes pro-Moscou (Photo Reuters)

Le président ukrainien Petro Porochenko a annoncé qu’il ne renouvèlerait pas un cessez-le-feu unilatéral de 10 jours dans l'est de l'Ukraine, et il a promis au contraire de nouvelles attaques contre les rebelles pro-russes en vue « de libérer notre territoire ».

Dans un communiqué publié mardi matin, M. Porochenko a déclaré que sa décision est « une réponse aux terroristes, rebelles, pillards », et tous ceux qui, selon lui « paralysent l'économie de la région ».

Dans un discours télévisé, il a ensuite offert le même message, alors même que l’agence Interfax-Ukraine, citant des séparatistes, signalait la reprise des combats dans la ville orientale de Kramatorsk.

La trêve fragile, qui s'est achevée lundi soir, avait été salué comme une chance pour les séparatistes de désarmer et d’entamer des négociations plus larges en vue d’une amnistie et de nouvelles élections régionales. Mais les rebelles n'ont pas désarmé, et le gouvernement de Kiev a évoqué de nombreux cas de violations du cessez-le-feu décrêté le 20 juin.

M. Porochenko avait déjà prolongé la trêve de sept à 10 jours, pour tenter de mettre fin aux combats près de la frontière russe, un conflit qui a coûté la vie à plus de 400 personnes depuis avril.

Le président ukrainien a pris sa décision suite à un entretien téléphonique lundi avec le président russe Vladimir Poutine, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande.

Auparavant, l’Elysée avait annoncé que les quatre dirigeants avaient exprimé leur soutien pour une troisième série de pourparlers entre les représentants du gouvernement ukrainien et les dirigeants séparatistes.

XS
SM
MD
LG