Liens d'accessibilité

Ukraine: le parti au pouvoir réclame un vaste remaniement ministériel


Des manifestants favorables à l'Union européenne (UE) à Kiev

Des manifestants favorables à l'Union européenne (UE) à Kiev

Le parti au pouvoir en l'Ukraine a demandé un remaniement du Cabinet, une concession aux manifestants opposés à un pacte économique avec la Russie, aux dépends de l’Union européenne (UE).

Les législateurs du Parti des régions du président Viktor Ianoukovitch se sont réunis lundi avec le Premier ministre Mykola Azarov pour réclamer un « remaniement à 90% » de son gouvernement.

Le président Ianoukovitch avait déjà fait un certain nombre de concessions, remerciant notamment divers hauts fonctionnaires impliqués dans les violences commises par la police à l’encontre des manifestants. Mais l'opposition pro-européenne a rejeté ces gestes, les qualifiant de demi-mesures, et elle exige aujourd’hui la démission de M. Azarov, ainsi que des élections présidentielles et législatives anticipées.

Entre temps, un proche collaborateur du président russe, a annoncé qu’un important contrat de prêt serait convenu mardi lors des pourparlers prévus entre Vladimir Poutine et M. Ianoukovitch à Moscou. Selon un ministre ukrainien, il est fort probable que les deux hommes d’Etat conviendront d’une baisse des prix du gaz russe.

L’Ukraine est confrontée à sa plus grave crise politique en une décennie, depuis que le président Ianoukovitch a rejeté un accord d’association avec l’Union européenne (UE), y préférant un rapprochement avec la Russie.

La Russie s’est vivement opposée à l’accord entre l’Ukraine et l'UE, qui aurait fait basculer cette ancienne république soviétique dans l'orbite de l’Occident. Mais la décision de M. Ianoukovitch a suscité de vastes manifestations en faveur de l’UE en Ukraine, qui se poursuivent depuis maintenant quatre semaines.
XS
SM
MD
LG