Liens d'accessibilité

Ouganda : une veste-suicide découverte après le double attentat de Kampala


Un policier montrant les explosifs découverts dans le sac contenant la veste-suicide

Un policier montrant les explosifs découverts dans le sac contenant la veste-suicide

Au moins quatre personnes ont été arrêtées en rapport avec les explosions de Kampala. La nationalité de ces individus n’a pas été divulguée, mais l’un d’entre eux serait Somalien, selon des responsables ougandais.

La police ougandaise a annoncé la découverte d’une veste-suicide intacte après le double attentat de dimanche, qui a fait 76 morts à Kampala.

Le chef de la division antiterroriste de la police ougandaise, Abas Byaka-gaba, a montré à la presse un sac d’ordinateur portable découvert dans une boîte de nuit de Kampala. « Ce sont les explosifs que vous voyez ici, avec ces fils électriques bleus. Cette matière de couleur marron contient des billes d’acier destinées à accélérer l’effet des explosifs. Et voici la veste, où tout cela est supposé aller », a déclaré Byaka-gaba.

Les policiers disent ignorer pourquoi un sac contenant la veste a été abandonné dans la boîte de nuit, mais estiment que le kamikaze a peut-être changé d’avis, ou que le sac était supposé exploser tout seul.

Au moins quatre personnes ont été arrêtées en rapport avec les explosions de Kampala. Leur nationalité n’a pas été divulguée, mais l’un d’entre eux serait Somalien selon des responsables ougandais.

Les Etats-Unis suivent de près ce dossier. Le président Obama a téléphoné à son homologue ougandais Yoweri Museveni. Et une équipe de trois membres du FBI, la police fédérale américaine, est déjà sur place pour participer aux enquêtes, a indiqué Philip Crowley, porte-parole du département d’Etat. Par ailleurs, deux agents de la sécurité diplomatique américaine sont en route pour la capitale ougandaise, a-t-il précisé.

« Si l’intention d’al-Shabab à travers ces attentats était d’affaiblir, d’une certaine façon, la détermination de l’Ouganda, tout porte à croire que nous avons l’effet inverse. Le secrétaire d’Etat-adjoint Johnnie Carson et notre ambassadeur à Kampala ont parlé avec le président Museveni au cours des dernières 24 heurs. Il est déterminé à poursuivre l’action constructive de l’Ouganda, en Somalie et ailleurs dans la région », a expliqué le porte-parole du département d’Etat lors d’un point de presse lundi.

Philip Crowley a confirmé qu’un Américain travaillant pour une ONG a été tué dans les attaques de Kampala et que cinq autres ressortissants américains ont blessé, dont deux grièvement.

Il a dit que les Etats-Unis seront représentés au sommet de l’Union africaine que les autorités ougandaises comptent accueillir, à Kampala, la semaine prochaine comme prévu en dépit du double attentat. La question du terrorisme devrait figurer en bonne place dans l’ordre du jour.

Pour rappel, les Etats-Unis ont fourni des armes légères, de la formation et un appui logistiques aux troupes ougandaises et burundaises déployées par l’Union africaine à Mogadiscio.

XS
SM
MD
LG