Liens d'accessibilité

L'UE offre 78 millions d'euros pour les déplacés et réfugiés sud-soudanais


Cette assistance sera acheminée à des organisations au Soudan du Sud et en Ouganda, ce pays ayant acueilli un grand nombre de migrants fuyant les combats dans leur pays d'origine.

L'Union européenne va accorder une aide d'urgence de 78 millions d'euros aux déplacés du conflit sud-soudanais, a annoncé vendredi le commissaire européen à l'Aide humanitaire depuis l'Ouganda, où s'est formé en quelques mois à peine un des plus grands camps de réfugiés au monde.

"Notre nouveau financement va aider les organisations humanitaires partenaires à fournir une aide vitale à ceux qui en ont le plus besoin", a déclaré Christos Stylianides à l'occasion d'une visite dans plusieurs camps de réfugiés sud-soudanais dans le nord de l'Ouganda, frontalier avec le Soudan du Sud.

Environ 40 millions d'euros seront versés à des organisations humanitaires au Soudan du Sud, 30 millions iront à l'Ouganda et ses partenaires humanitaires, tandis que 8 millions seront versés au Soudan du Sud.

Indépendant depuis 2011, le Soudan du Sud a plongé en décembre 2013 dans une guerre civile ayant fait des dizaines de milliers de morts et plus de 2,5 millions de déplacés, dont plus d'un million se sont réfugiés en dehors du pays.

Des réfugiés sud-soudanais en Ouganda, près de la frontalière du Soudan du Sud

Des réfugiés sud-soudanais en Ouganda, près de la frontalière du Soudan du Sud

L'Ouganda accueille actuellement plus de 530.000 de ces réfugiés, dont 330.000 - principalement des femmes et des enfants - sont arrivés en 2016.

M. Stylianides s'est notamment rendu vendredi dans le camp de réfugiés de Bidibidi, ouvert en août et devenu en trois mois à peine le troisième plus grand camp de réfugiés du monde avec plus de 215.000 Sud-Soudanais.

"Je promets notre aide aussi longtemps qu'il le faudra, vous n'êtes pas seuls", a déclaré M. Stylianides à des réfugiés de ce camp qui en accueille environ 2.400 nouveaux par jour en moyenne.

M. Stylianides a également tenu à "rendre hommage à l'Ouganda pour son hospitalité envers les réfugiés" car ce pays, un des plus pauvres au monde, a continué à les accueillir en dépit de leur nombre sans précédent. "C'est un exemple pour la région et au-delà", a souligné M. Stylianides.

Alors que le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a reçu moins du tiers de l'argent nécessaire pour répondre à la crise humanitaire sud-soudanaise, le commissaire européen s'est dit "alarmé" par ce qu'il a vu sur le terrain.

"Je pense que la crise est grandement sous-estimée, les besoins sont énormes et continuent de croître", a-t-il conclu.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG