Liens d'accessibilité

Débat républicain : est-ce la fin pour Rick Perry?


Débat républicain : est-ce la fin pour Rick Perry?

Débat républicain : est-ce la fin pour Rick Perry?

Le gouverneur du Texas a cafouillé quand il fallait nommer les trois agences du gouvernment qu'il compte éliminer. Plusieurs analystes pensent que cette erreur pourrait être fatale pour sa campagne.

Le débat républicain, mercredi soir, à l'Université d'Oakland, dans le Michigan, a porté sur l'économie. Les candidats ont largement convenu que les Etats-Unis doivent couper les dépenses publiques et se concentrer sur des initiatives nationales qui, selon eux, pourraient stimuler la croissance de l'emploi et améliorer l'économie.

Le déficit fédéral et le chômage élevé sont des sujets de grande préoccupation pour les électeurs américains, mais la première question de la soirée concernait l'économie mondiale - à savoir, comment les Etats-Unis devraient répondre à des difficultés économiques à l'étranger, comme celles que confronte l’Europe à l’heure actuelle.

Vue partielle du podium durant le débat du 9 novembre

Vue partielle du podium durant le débat du 9 novembre

Pour l’honne d'affaires de Georgie Herman Cain, les Etats-Unis doivent se concentrer sur sa propre économie si nous voulons éviter l'endettement massif qui sévit en Italie. De son côté, l’ancien gouverneur du Massachusetts Mitt Romney a déclaré que l'Europe est capable de prendre soin de ses propres problèmes. Quant au député du Texas Ron Paul, il prédit que les Etats-Unis finiront très probablement par voler au secours de l'Europe, ce qui, selon lui, serait "une véritable tragédie".

Les candidats, dont l'ancien Président de la Chambre basse Newt Gingrich, la congressiste du Minnesota Michele Bachmann, le gouverneur du Texas Rick Perry et l'ancien sénateur de Pennsylvanie Rick Santorum, ont profité de ce débat organisé par la chaîne cablée CNBC pour parler de la nécessité de la croissance de l'emploi et d’une plus grande concurrence sur le marché.

Globalement, il n’y a pas eu de confrontation directe. Toutefois, ils ont manifesté, à certains moments, leur désaccord avec les modérateurs de CNBC pour avoir posé des questions sur des sujets complexes auxquelles on devait donner des réponses de 30 à 60 secondes.

Herman Cain (archives)

Herman Cain (archives)

Deux points fondamentaux à retenir : C’était le premier débat de Herman Cain depuis que les accusations de harcèlement sexuel contre lui ont fait surface. Le public a hué quand la modératrice Maria Bartiromo a soulevé le sujet et l'a lié à des questions de caractère et de jugement. Somme toute, l’homme d’affaires s’en est tiré à bon compte, évitant l’assaut qu’avaient prédit les analystes.

Le deuxième point, et certainement le plus mémorable, c’était la super gaffe du gouverneur Rick Perry qui a annoncé l’élimination de trois ministères au cas où il serait élu Président, mais il ne pouvait même pas les nommer tous. Il a oublié le troisième. Embarras. Erreur peut-être fatale pour sa campagne. Tout de même, avant la fin du débat, il s’est souveu qu'il abolirait les départements de l'Energie, du Commerce et de l'Education.

Somme toute, Mitt Romney demeure, parmi les poulains républicains, le plus susceptible d'affronter Barack Obama le 6 novembre 2012, n’en déplaise à l’aile conservatrice du parti.

XS
SM
MD
LG