Liens d'accessibilité

Etats-unis : Le Congrès rentre de vacances


Le Capitole

Le Capitole

La priorité maintenant c’est l’emploi, mais, là encore, on ne risque pas de voir Démocrates et Républicains se joindre la main, pas en pleine “pré-campagne” électorale.

Avec un taux de chômage de 9,1 % à l’échelle nationale, une économie visiblement clouée au sol, et une atmosphère politique empreinte de partisannerie et de calculs électoraux, très compliquée est la tâche des occupants du Capitole. Avant de partir en vacances, c’était la querelle sur le relèvement du plafond de la dette. John Boehner, Président de la chambre basse, revendiquait alors d’avoir beaucoup risqué et d’avoir déployé beaucoup d’efforts avant d’obtenir un accord avec le président des États-Unis. Ses confrères républicains se refusaient à toute augmentation d’impôts dans l’accord sur la dette.

Dans leurs circonscriptions respectives, ce mois d’août était plutôt particulier pour les membres du Congrès, surtout après ce que Norman Ornstein de American Enterprise Institute appelle “la débâcle sur le plafond de la dette”.

Ces élus, dit-il, n’ignorent pas que leur côte de popularité est à son niveau le plus bas depuis que nous faisons ce genre de sondage. La plupart des membres du Congrès n’ont, donc, pas fait ce que, normalement, ils font durant leurs vacances d’été…organiser une série de rencontres avec leurs mandants pour jauger leur position sur les sujets de l’heure. Ornstein pense qu’ils en ont peur, parce que ces réunions publiques sont remplies de gens en colère.

“J’en ai ras le bol,” s’écriait un homme lors d’une rencontre-débat tenue par le député républicain Jeff Miller, de Pensacola, en Floride. La priorité maintenant, selon Norman Ornstein, c’est l’emploi. Mais, là encore, on ne risque pas de voir Démocrates et Républicains se joindre la main, pas en pleine “pré-campagne” électorale. “La réalité fondamentale est que si Barack Obama appuie une position quelle qu’elle soit, la réponse sera une opposition républicaine unifiée,” pense l’expert.

Le président Barack Obama (Maison Blanche, 31 août 2011)

Le président Barack Obama (Maison Blanche, 31 août 2011)

Avant même de rentrer de vacances, les élus des deux camps se chamaillaient déjà sur le prochain discours de Barack Obama. Le président, en effet, malgré l’opposition farouche de la Chambre des représentants sous contrôle républicain, a promis de se rendre au Capitole le jeudi 8 septembre pour dévoiler son dernier plan économique et appeler à des actions urgentes en vue de... “remettre les Américains au travail”.

XS
SM
MD
LG