Liens d'accessibilité

Deux Américaines accusées d’avoir financé la milice al-Chabab plaident non coupables


Quatorze personnes ont été mises en examen aux Etats-Unis, pour avoir appuyé la milice al-Chabab en Somalie

Quatorze personnes ont été mises en examen aux Etats-Unis, pour avoir appuyé la milice al-Chabab en Somalie

Amina Farah Ali et Hawo Mohamed Hassan ont été interpellées la semaine dernière dans le cadre de la mise en examen de quatorze personnes accusées d’appuyer la milice al-Chabab en Somalie.

Deux Américaines d'origine somalienne inculpées en fin de semaine aux États-Unis pour soutien aux insurgés islamistes d’al-Chabab, ont plaidé non-coupables lundi de ces chefs d’accusation.

Amina Farah Ali et Hawo Mohamed Hassan ont été interpellées la semaine dernière dans le cadre de la mise en examen de quatorze personnes accusées d’appuyer la milice al-Chabab en Somalie. Elles ont comparu devant un tribunal fédéral du Minnesota, État du nord des États-Unis, où elles résident toutes les deux.

Elles sont accusées de soutien matériel à une organisation terroriste, et de complot. On leur reproche d’avoir fait du porte-à-porte aux États-Unis et au Canada, pour réclamer des fonds pour la milice al-Chabab sous prétexte de vouloir aider des personnes défavorisées.

Mme Hassan est également accusée d’avoir fait de fausses déclarations au FBI, la police fédérale. Les deux femmes ont été libérées sous caution.

XS
SM
MD
LG