Liens d'accessibilité

Libye : le Premier ministre exhorte Kadhafi à démissionner « immédiatement »


Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan

La Turquie a été une importante alliée du gouvernement libyen et avait fait état, en mars, de son opposition aux contre la Libye et à l’intervention militaire étrangère dans ce pays. Elle a annoncé, lundi, l’évacuation du personnel de son ambassade, une des rares missions diplomatiques restées ouvertes à Tripoli.

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a appelé le leader libyen Mouammar Kadhafi à démissionner et à quitter la Libye « immédiatement. »

S’exprimant mardi, à Istanbul, M. Erdogan a dit que M. Kadhafi a « opté pour le sang, les larmes et la destruction » tout en ignorant les appels aux réformes. Il doit parti pour éviter de prolonger la souffrance du peuple libyen, a-t-il déclaré.

Mouammar Kadhafi

Mouammar Kadhafi

La Turquie a été une importante alliée du gouvernement libyen et avait fait état, en mars, de son opposition aux contre la Libye et à l’intervention militaire étrangère dans ce pays. Elle a annoncé, lundi, l’évacuation du personnel de son ambassade, une des rares missions diplomatiques restées ouvertes à Tripoli.

L’ONU a procédé au retrait de son personnel dimanche.

Un rebelle libyen

Un rebelle libyen

De son côté, le procureur de la Cour pénale internationale, Luis Moreno-Ocampo, a dit qu’il dispose de « solides preuves » de crimes contre l’humanité en Libye. Il affirme avoir documenté des instances de tirs contre les manifestants, des arrestations illégales massives et des disparitions forcées.

Pour sa part, l’Organisation des migrations internationales (OMI) a appelé toutes les parties de la crise libyenne à permettre à ses navires de secours à jeter l’ancre au port de Misrata. Environ un millier de migrants et de civils blessés attendent d’être évacués dans cette ville, a précisé l’OIM.

XS
SM
MD
LG