Liens d'accessibilité

Seize arrestations après des heurts urbains entre supporteurs rivaux à Tunis

  • VOA Afrique

Des échauffourées ont eu lieu à la fin du match PSG et Club africain au stade de Tunis, en Tunisie, le 4 janvier 2017.

Seize personnes ont été arrêtées à la suite d'affrontements mardi dans le centre-ville de Tunis entre des supporteurs des clubs rivaux de l'Espérance sportive (EST) et du Club africain (CA), a indiqué mercredi le ministère de l'Intérieur.

Selon des médias locaux, ces heurts, qui ont impliqué plusieurs centaines de fans des deux équipes, ont eu lieu à partir de la fin d'après-midi, dans plusieurs endroits de la ville, entraînant l'intervention des forces de l'ordre.

Les seize personnes interpellées "seront traduites devant la justice sur instruction du procureur général", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Yasser Mesbah.

L'Espérance et le Club africain sont les deux équipes les plus populaires de Tunis. Leurs groupes de supporteurs se vouent une rivalité féroce, mais le motif exact des heurts de mardi n'est pas connu -il n'y avait pas de match entre les deux formations-. "L'enquête est toujours en cours", a dit M. Mesbah.

Pour tenter d'éviter les affrontements en tribunes lors des derbies, le nombre de billets mis à la vente est drastiquement limité -généralement pas plus de 20.000 pour un stade de quelque 60.000--, ce qui n'empêche pas des débordements de se produire, comme en octobre dernier (plusieurs dizaines d'interpellations).

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG