Liens d'accessibilité

Deux jihadistes présumés tués à Kasserine en Tunisie


Des chômeurs assis sur une moto dans le quartier pauvre de Zhor, à Kasserine. Sur le mur, on peut lire un graffiti «Jeunes marginaux».

Deux jihadistes présumés ont été tués vendredi par l'armée tunisienne lors d'une opération dans la zone montagneuse de Kasserine, a annoncé le ministère de la Défense.

Une unité militaire "a tué cet après-midi deux terroristes et blessé d'autres éléments sur le mont Sammama", a indiqué le ministère sans préciser le nombre des jihadistes blessés.


Une personne "suspecte" a été arrêtée et une quantité de munitions ainsi que trois fusils lors ont été saisis lors de cette opération de ratissage qui se poursuit, a ajouté le ministère

Le mont Sammama est voisin du mont Chaambi, considéré comme la principale base arrière du maquis jihadiste à la frontière algérienne.

Depuis la révolution de 2011, la Tunisie fait face à une hausse des attaques jihadistes qui ont coûté la vie à plusieurs dizaines de militaires, de policiers et de gendarmes.

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a décidé jeudi une nouvelle prolongation d'une durée de trois mois de l'état d'urgence, instauré en Tunisie en novembre 2015 après un attentat meurtrier.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG