Liens d'accessibilité

Tunisie : les membres de la coalition se partagent les postes clés


Hamadi Jebali, d'Ennahda, deviendra Premier ministre de la Tunisie, selon l'accord

Hamadi Jebali, d'Ennahda, deviendra Premier ministre de la Tunisie, selon l'accord

En Tunisie, les trois principaux partis politiques formant la nouvelle coalition au pouvoir ont annoncé lundi un accord en vertu duquel ils se partageront les trois postes les plus importants de l’Etat.

Selon l'accord, Hamadi Jebali du parti islamiste Ennahda, qui a reçu le plus de votes lors des élections législatives du mois dernier, occupera le poste de Premier ministre.

Le chef du parti de gauche Congrès pour la République, Moncef Marzouki, deviendra le nouveau président et Mustafa Ben Jaafar du parti Ettakatol sera le président de l'Assemblée qui aura pour tâche de rédiger la nouvelle constitution.

Les élections historiques de la Tunisie ont été largement considérées comme libres et équitables. Le vote est intervenu neuf mois après que les Tunisiens eurent renversé l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali.

La révolte a déclenché une vague de protestations pro-démocratie dans la région, mouvement appelé « le printemps arabe».

XS
SM
MD
LG