Liens d'accessibilité

Tuerie d'Orlando : le pape exprime son "exécration" contre cette "haine insensée"


Le pape François, au centre, et le cardinal Gianfranco Ravasi, à droite, montrent un dessin représentant des migrants lors d’une rencontre avec quelque 400 enfants venus de la Calabre, au Vatican, 28 mai 2016. epa/ GREGORIO BORGIA / POOL

Le pape François, au centre, et le cardinal Gianfranco Ravasi, à droite, montrent un dessin représentant des migrants lors d’une rencontre avec quelque 400 enfants venus de la Calabre, au Vatican, 28 mai 2016. epa/ GREGORIO BORGIA / POOL

Le pape François a exprimé dimanche son "exécration" face à la "haine insensée" du tireur qui a provoqué la mort de 50 personnes dans un night-club gay à Orlando en Floride.

"Le terrible massacre qui a eu lieu à Orlando, qui a fait de très nombreuses victimes innocentes, a suscité chez le pape François et chez chacun de nous des sentiments très profonds d'exécration et de condamnation, de douleur, de trouble devant cette nouvelle manifestation d'une folie meurtrière et d'une haine insensée", a indiqué son porte-parole, le père Federico Lombardi.

"Nous souhaitons tous que les causes de cette violence horrible et absurde, qui trouble profondément le désir de paix du peuple américain et de toute l'humanité, puissent être déterminées et combattues efficacement et au plus vite", a-t-il ajouté.

Selon le gouverneur de l'Etat, Rick Scott, la pire fusillade de l'histoire des Etats-Unis est "clairement un acte de terrorisme".

Ce massacre "n'a rien à voir avec la religion", a affirmé pour sa part à la chaîne NBC le père du suspect identifié par plusieurs médias comme étant un Américain d'origine afghane, Omar Seddique Mateen.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG