Liens d'accessibilité

Tshisekedi demande au peuple de contraindre le "régime finissant" de Joseph Kabila à "quitter le pouvoir".


Etienne Tshisekedi, leader de l'UDPS

Etienne Tshisekedi, leader de l'UDPS

L'opposant, toujours en convalescence à Bruxelles, s'est exprimé dans un communiqué

Pleinement informé des dramatiques événements survenus ce lundi 19 janvier 2015 en République Démocratique du Congo, je tiens à rendre un hommage mérité à la mémoire des nombreux compatriotes qui ont perdu la vie, pour avoir exercé pacifiquement leur droit d'expression démocratique.

"Je lance un appel solennel à notre peuple de demeurer mobilisé, de manière permanente, pour contraindre ce régime finissant à quitter le pouvoir", a déclaré le président du principal parti d'opposition, l'Union pour la Démocratie et le Progrès social.

Le leader de l'UDPS s'est aussi exprimé sur les violences qui perdurent depuis lundi à Kinshasa.

"A tout notre peuple opprimé et à toutes les familles qui sont éprouvées par la perte brutale de leur membre, je présente mes profondes et sincères condoléances. Aux nombreux blessés et victimes de ces actes barbares, j'apporte tout mon réconfort et je les exhorte à demeurer déterminés et constants dans le combat pour la libération. Je salue le courage et la détermination de tous nos compatriotes qui en bravant les armes et les intimidations de la dictature, ont répondu à l’appel au sursaut national que j'ai récemment lancé, dans le but de rétablir la vérité des urnes pour les élections de novembre 2011."

Etienne Tshisekedi en appelle à la Communauté internationale : "je l'invite à exercer son devoir de « responsabilité de protéger » la population congolaise en proie à des actes de barbarie qui privent nos concitoyens de leurs droits et de leurs espaces de liberté."

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG