Liens d'accessibilité

Trump déroule son programme pour ses cent premiers jours à la Maison Blanche


Le candidat républicain à la présidentielle américaine, Donald Trump, prononce un discours lors de sa campagne, à Gettysburg, Pa, 22 octobre 2016,

Le candidat républicain à la présidentielle américaine, Donald Trump, prononce un discours lors de sa campagne, à Gettysburg, Pa, 22 octobre 2016,

Donald Trump a dévoilé samedi les premières mesures qu'il prendrait en cas de victoire à la présidentielle le 8 novembre, promettant de créer 25 millions d'emplois en dix ans et de réduire les impôts, les deux candidats sillonnant ce weekend plusieurs Etats clés pour tenter de convaincre les indécis.

Lors d'un meeting dans la ville historique de Gettysburg (Pennsylvanie, est), théâtre d'une des batailles emblématiques de la Guerre de Sécession, l'homme d'affaires a commencé par menacer les femmes qui l'ont accusé d'agression sexuelle, affirmant qu'elles "mentaient" et promis de les poursuivre en justice après l'élection.

Il a ensuite développé son programme, point par point. Le républicain avait déjà évoqué la plupart de ces mesures ces derniers mois.

"Nous allons assainir le marais qu'est Washington et le remplacer par un nouveau gouvernement, du peuple, par le peuple et pour le peuple", a-t-il lancé en reprenant les mots qu'Abraham Lincoln avaient prononcé dans un de ses plus fameux discours prononcé en 1863 à Gettysburgh.

"Voici mon plan d'action sur 100 jours pour rendre sa grandeur à l'Amérique. C'est un contrat entre Donald J. Trump et les électeurs américains et ça commence par ramener honnêteté et responsabilité à Washington".

Pour renouveler la classe politique, le républicain de 70 ans voudrait commencer par instaurer une limite du nombre de mandats pour les élus du Congrès.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG