Liens d'accessibilité

Sept ans après Katrina, Isaac menace la Louisiane


La Nouvelle Orléans lors du passage dévastateur de Katrina en 2005, VOA

La Nouvelle Orléans lors du passage dévastateur de Katrina en 2005, VOA

Le premier jour de la convention nationale du parti républicain à Tampa en Floride aura été perturbé ce lundi par la tempête tropicale Isaac, qui a suivi sa route en direction du Golfe du Mexique.

Le Centre National des Ouragans indique qu’Isaac devrait se transformer en ouragan mardi. Jusqu’ici, des vents d’environ 100 km/heure ont été enregistrés sur la trajectoire de la tempête qui s’est abattue sur Haïti et Cuba, et qui se déplace à environ 22 km/heure pour atteindre la côte du Golfe quelque part entre la Floride et la Louisiane, estiment les météorologistes.

L’état d’urgence a été déclaré en Alabama, Floride, Louisiane et dans le Mississipi, où il faut s’attendre à plus de 46 centimètres de pluie.

Le maire de la Nouvelle-Orléans, Mitch Landrieu, a averti la population qu’elle pourrait se retrouver sans eau ni électricité pendant plusieurs jours. Il a également prévenu qu’il faudrait respecter tout ordre d’évacuation, le cas échéant, car lors du passage dévastateur de Katrina en 2005, une grande partie de la population était restée sur place. Quelques 1800 personnes avaient alors péri, et des milliers se sont retrouvées sans domicile. Ce mercredi 29 août marquera d’ailleurs le septième anniversaire de Katrina.

Avant de passer samedi dernier dans l’est de Cuba, Isaac aura tué au moins 19 personnes en Haïti, où environ 400.000 personnes vivent encore dans des camps de déplacés, suite au terrible tremblement de terre de 2010, qui avait fait plus de 250.000 morts.

Selon la protection civile d’Haïti, Isaac aura détruit ce weekend plus de trois cent maisons et endommagé plus de deux mille autres, tandis qu’environ quinze mille personnes ont été évacuées, a-t-elle précisé.
XS
SM
MD
LG