Liens d'accessibilité

Le monde entier rend hommage à Steve Jobs


Steve Jobs et le musicien Bono

Steve Jobs et le musicien Bono

Concurrents de la firme Apple, collègues, dirigeants politiques et admirateurs font part de leur compassion, suite à la disparition de celui qui a fondé l’entreprise américaine avec Steve Wozniak, et qui a lancé notamment l’ordinateur Macintosh, l’IPod, IPhone et IPad.

L’annonce de la mort de l’Américain Steve Jobs, co-fondateur d’Apple et personnage emblématique dans le milieu des affaires, suscite des réactions en chaine de par le monde. Jobs, l’une des personnalités de la fin du 20ème siècle qui ont "changé le monde", est décédé à l’âge de 56 ans.

Concurrents de la firme Apple, collègues, dirigeants politiques et admirateurs font part de leur compassion, suite à la disparition de celui qui a fondé l’entreprise américaine avec Steve Wozniak, et qui a lancé notamment l’ordinateur Macintosh, l’IPod, IPhone et IPad.

Dans un communiqué publié sur son site Internet mercredi soir, Apple a souligné avoir « perdu un visionnaire et un créateur de génie », tandis que « le monde perdait un être humain incroyable ». L’esprit de Steve Jobs sera toujours la fondation d’Apple, ajoute le communiqué.

Jobs présentant le nouveau MacBook Air

Jobs présentant le nouveau MacBook Air

Dans plusieurs pays, fleurs et bougies sont déposées devant des boutiques de la marque à la pomme, en hommage à ce pionnier de la technologie qui a joué un rôle révolutionnaire dans l’industrie électronique. Les usagés des produits Apple se disent attristés et stupéfaits du décès de celui qui transformé leurs vies. Les sites sociaux Facebook et Twitter relaient un flot de réactions en rapport avec sa disparition.

Pour sa part le président Barack Obama a rappelé, dans une déclaration écrite, que "Steve était l'un des plus grands inventeurs américains - assez courageux pour penser différemment, assez audacieux pour croire qu'il pouvait changer le monde, et assez talentueux pour le faire. »

Un homme tenant un iPhone 4 montrant l'avis nécrologique de Jobs

Un homme tenant un iPhone 4 montrant l'avis nécrologique de Jobs

Steve Jobs, qui était né à San Francisco en 1955, souffrait depuis 1993 d’une forme rare de cancer du pancréas. Six ans plus tard, il subira une greffe du foie, mais de l’avis des médecins, la nature particulièrement agressive de ce type de cancer en faisait, à terme, un arrêt de mort. Jobs est décédé paisiblement à son domicile de Palo Alto en Californie, entouré de sa famille.

Il avait co-fondé la compagnie Apple dans un garage en 1974 avec Steve Wozniak. En désaccord avec ses partenaires, Steve Jobs avait démissionné en 1985 et le groupe avait périclité jusqu'à son retour au sein de la société en 1997. Il lancera alors une série de produits faciles d’usage, de prix modique, d’apparence attirante, que s’arracheraient les consommateurs à travers le monde. Depuis l'ordinateur iMac en 1998 à la tablette iPad en 2010, en passant par les baladeurs numériques iPod, sortis dès 2001 ou la série de téléphone multifonctions iPhone, à partir de 2007.

Le président Barack Obama a rendu hommage à Jobs

Le président Barack Obama a rendu hommage à Jobs

« Nous essayons simplement de fabriquer des produits qui, pensons-nous, sont vraiment merveilleux et que les gens pourraient vouloir. Et parfois nous avons raison, et parfois nous nous trompons », déclarait Steve Jobs.

Apple avait plus souvent raison que tord dans ses choix, puisque ses produits se vendent comme des petits pains à travers le monde, depuis l’Allemagne jusqu’à la Chine.

« Le fait qu'il était capable de remanier de haut en bas le commerce aux Etats-Unis est vraiment étonnant. Il sera probablement considéré comme l’un des géants de l’industrie, à l'échelle de Thomas Edison ou Henry Ford, donc parmi les plus grands de tous les temps », déclare le professeur David Carroll de la Parsons School of Design.

XS
SM
MD
LG