Liens d'accessibilité

Trente-trois otages libérés, dont un ministre, l'assaut continue au Burkina


Un policier éloigne des civils de l'hôtel Splendid, à Ouagadougou, le 15 janvier 2016. (AP Television via AP)

Un policier éloigne des civils de l'hôtel Splendid, à Ouagadougou, le 15 janvier 2016. (AP Television via AP)

Trente-trois otages, dont un membre du gouvernement burkinabè, ont été libérés au cours de l'assaut lancé par les forces spéciales contre l'hôtel de Ouagadougou dans lequel étaient retranchés des islamistes présumés, a annoncé samedi le ministre burkinabè des Communications.

"Libération du ministre (du Service public, du Travail et de la Sécurité sociale) Clément Sawadogo et d'une trentaine d'otages", a écrit Remis Dandjinou sur son compte Twitter.

Le ministre des Communications a précisé que les ex-otages avaient été conduits à l'hôpital.

"L'opération se poursuit", a-t-il ajouté.

Dans un autre tweet, Remis Dandjinou parle de 33 otages libérés.

Avec Reuters

XS
SM
MD
LG