Liens d'accessibilité

Etats-Unis: 35 ans de prison pour Bradley Manning


Accusé d'avoir remis des documents secrets à WikiLeaks, le soldat risquait une peine de 90 ans derrière les barreaux.

Bradley Manning a été condamné à 35 ans de prison, pour avoir remis des centaines de milliers de documents secrets au site Internet WikiLeaks. Il s’agissait des plus grandes révélations de secrets américains de l’histoire des Etats-Unis, et le soldat risquait une peine de 90 ans derrière les barreaux.

Les procureurs avaient requis 60 ans, tandis que les avocats de Manning demandaient à la juge du tribunal militaire, Denise Lind, de faire preuve de clémence et donner à leur client une chance de se racheter.

Le Colonel Lind a donc coupé la poire en deux en ne donnant que 35 ans au jeune analyste de l’armée américaine. Bradley Manning sera « révoqué de l'armée pour conduite déshonorante », et devra renoncer à une partie de sa solde.

Manifestation de soutien au soldat Bradley Manning à Fort Meade, Maryland, le 21 août 2013

Manifestation de soutien au soldat Bradley Manning à Fort Meade, Maryland, le 21 août 2013



Un colonel à la retraite de l’armée de l’air américaine, Morris Davis, avait plaidé en sa faveur. Certes, a dit cet ancien procureur principal à Guatanamo, Manning mérite d’être puni pour avoir été coupable de fuites, pendant qu’il était agent du renseignement. Mais il faudrait une sentence plus légère que le maximum de 90 ans, parce que le pire crime que le jeune soldat ait commis, selon lui, c’était embarrasser son pays.

Pour le colonel Davis, ces documents secrets n’avaient aucune valeur réelle pour Al-Qaeda, ou les autres, parce qu’ils pouvaient aller sur Google et obtenir la même information.

Le procès se déroulait à Fort Meade, une base militaire non loin de Washington, dans l’Etat du Maryland. Il a duré 12 semaines, et il y a été beaucoup question des intentions de Manning, quand il a remis à WikiLeaks pas moins de 700.000 documents secrets, dont des câbles du Département d’Etat et des rapports sur les guerres en Irak et en Afghanistan. En particulier, une vidéo montrant une attaque d’un hélicoptère américain, et qui avait coûté la vie à 2 civils.
XS
SM
MD
LG