Liens d'accessibilité

Traitement prometteur contre le virus de Marbourg, proche de celui à Ebola


(AP)

(AP)

Un nouveau traitement permet de protéger les singes contre le virus de Marbourg, proche de celui d’Ebola. Des essais cliniques sont d’ailleurs en cours sur un traitement similaire contre le virus d’Ebola. Mais en ce qui concerne le virus de Marbourg, une étude menée par des chercheurs de l'Université du Texas à Galveston et par la société pharmaceutique Tekmira Pharmaceuticals est la première à s’être penchée sur l'efficacité du médicament après l'apparition des symptômes de Marburg.

Les chercheurs ont constaté que le composé mis au point avait permis de guérir 16 macaques rhésus infectés par le virus de Marbourg. De surcroit, il était possible de traiter les sujets jusqu’à trois jours après l’infection, quand le virus est détectable par tests, et qu’apparaissent les premiers symptômes.

Selon Thomas Geisbert, professeur de microbiologie à l’Université du Texas, qui a dirigé l'étude, ce composé de gènes de l’ADN du virus entrave sa reproduction dans le corps.

Le médicament protège contre un certain nombre de différentes souches du virus de Marbourg, mais ne pourrait pas pas arrêter le virus d’Ebola. Cependant, a poursuivi le professeur Geisbert, des essais cliniques ont commencé pour mettre à l’épreuve autre composé capable, lui, de bloquer le virus d’Ebola.

XS
SM
MD
LG