Liens d'accessibilité

Tragédies de Lampedusa : le bilan s’alourdit


Des cercueils de victimes des noyades près de Lampedusa

Des cercueils de victimes des noyades près de Lampedusa

Des plongeurs ont découvert une vingtaine de corps supplémentaires sur le site du naufrage la semaine dernière d’un navire de migrants, près de l'île italienne de Lampedusa. Ce qui porte le bilan de la tragédie à 359 morts.

De source officielle, on précise que les plongeurs ont retrouvé les corps samedi alors que les recherches se poursuivaient sur le site où git l'épave de bateau, lourdement chargé de migrants africains quand il a coulé.

Une deuxième opération était en cours à environ 105 kilomètres au sud de Lampedusa, suite au second naufrage survenu vendredi. Environ 200 personnes ont été sauvées, sur quelques 400 passagers qui, estime-t-on, se trouvaient à bord de ce navire. Au moins 34 personnes se sont noyées, ont signalé les responsables italiens et des sources officielles à Malte. Selon des témoins, le bateau a chaviré lorsque les passagers ont essayé d'attirer l'attention d'un avion qui passait aux alentours.
Des soldats portant les dépouilles de migrants, noyés près de Lampedusa

Des soldats portant les dépouilles de migrants, noyés près de Lampedusa


Dans un communiqué publié samedi, le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré que selon des témoignages, la plupart des personnes à bord étaient soit des Syriens, soit des Palestiniens. La plupart des morts étaient des femmes et des enfants.

Pour le patron du HCR, Antonio Guterres, il est « honteux de voir des centaines de migrants involontaires » se noyer face à l'Europe.

Selon l'ONU, environ 30 000 migrants sont arrivés en Italie et à Malte depuis le début de l’année, soit environ le double du total pour 2012.

Lampedusa est géographiquement plus proche de l'Afrique que le reste de l'Italie, ce qui fait de l'île une destination favorite pour les Africains qui espèrent entamer une nouvelle vie en Europe.
XS
SM
MD
LG