Liens d'accessibilité

Progression globale du tourisme international à l'exception du Maghreb


Solar. Photo Jean Rovillar

Solar. Photo Jean Rovillar

Le nombre de voyageurs a augmenté de plus de 4% en 2015, l'Europe restant la région la plus visitée au monde quand la fréquentation de l'Afrique du Nord, notamment la Tunisie, a chuté à cause du terrorisme.

Les chiffres du tourisme à l'étranger sont en augmentation:+50 millions par rapport à 2014 (soit 4,4% de touristes en plus), a annoncé lundi l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), agence des Nations unies basée à Madrid.

La France reste la destination la plus prisée, devant les Etats-Unis, l'Espagne et la Chine, selon les données provisoires dont dispose l'OMT, qui comptabilise les déplacements internationaux impliquant une nuitée ou plus.

"Les résultats 2015 ont été influencés par les taux de change, les prix du pétrole et les crises dans de nombreux endroits de la planète", explique l'OMT.

La dépréciation de l'euro face au dollar a allégé la facture des touristes américains se rendant en Europe et la dégringolade des cours du brut a réduit les coûts de transport.

Mais 2015 a surtout été marquée par la menace terroriste, constate l'OMT.

Certaines destinations en ont beaucoup souffert. C'est le cas de la Tunisie, frappée en mars et juin par des attentats contre le musée du Bardo et une station balnéaire près de Sousse. Le nombre de touristes étrangers a dégringolé de 7,2 millions en 2014 à 5,4 millions.

En Afrique du Nord, la fréquentation a chuté de 8% en 2015 et celle de l'Afrique subsaharienne de 1%, conséquence pour partie de l'épidémie d'Ebola.

L'Europe a connu à l'inverse une progression de 5% du nombre de touristes, à 609 millions et reste la région la plus visitée du monde, devant la région Asie et Pacifique (+5% à 277 millions), le continent américain (+5% à 191 millions) et le Moyen-Orient (+3% à 54 millions).

Avec AFP

XS
SM
MD
LG