Liens d'accessibilité

Torture : le directeur de la CIA reconnait des méthodes "répugnantes"


Le directeur de la CIA, John Brennan, lors de sa conférence de presse au siège de l'agence en Virginie, 11 décembre 2014

Le directeur de la CIA, John Brennan, lors de sa conférence de presse au siège de l'agence en Virginie, 11 décembre 2014

Le directeur de l’agence américaine de renseignements a reconnu que certains de ses agents avait utilisé des méthodes d'interrogatoire "répugnantes" après le 11-Septembre. M. Brennan a jugé impossible de dire si la torture avait été utile pour obtenir des informations.

Lors de son point de presse, le directeur de la CIA a refusé d'utiliser le mot "torture"

Il a estimé que l’agence américaine "à de nombreux égards" avait "navigué en terrain inconnu" après les attentats du 11 septembre 2001.

Concernant les prisons secrètes et la torture utilisées, John Brennan affirme que les agents de la CIA n’étaient pas préparés.

"Nous avions peu d'expérience dans la détention de prisonniers et peu d'agents avaient été formés aux interrogatoires", a reconnu cet ancien espion.

Après la publication mardi d'un rapport parlementaire accablant pour son agence, M. Brennan a souligné que la CIA avait entrepris de nombreuses réformes pour éviter que ces dérives ne se reproduisent.

Il a cependant contesté l'idée, avancée lors de l’enquête sénatoriale qui provoqué une onde de choc à travers le monde, selon laquelle l'agence aurait trompé le public et les responsables politiques de l’époque.

Barack Obama, qui a mis fin à ce programme dès son arrivée à la Maison Blanche en 2009, avait publiquement jugé les méthodes utilisées contre les détenus "comme de la torture" et contraires aux valeurs des Etats-Unis.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG