Liens d'accessibilité

Tollé suite à des propos surprenants de Romney


Mes propos n'ont pas "été tournés avec élégance'', admet Mitt Romney

Mes propos n'ont pas "été tournés avec élégance'', admet Mitt Romney

"47% des Américains ne paient pas d'impôt sur le revenu. Mon boulot n'est pas de me soucier de ces gens-là" a déclaré le républicain Mitt Romney.

Présidentielle américaine : le candidat républicain Mitt Romney a déclaré en caméra cachée que les partisans de son rival Barack Obama « se posent en victimes » et que son « boulot n'est pas de se soucier de ces gens-là ». « Choquant », a réagi le camp démocrate.


Il s’agit d’une vidéo embarrassante pour le candidat républicain à la Maison Blanche. Elle a été enregistrée secrètement avant d’être mise en ligne sur le site de « Mother Jones », une publication à tendance libérale.

Dans l’enregistrement vidéo, M. Romney s’adressait aux invités lors d'un événement privé pour récolter des fonds. Selon Mother Jones, la collecte a eu lieu à Boca Raton, en Floride, à 50 000 dollars le couvert.

Dans cette vidéo, on entend le candidat républicain dire ceci : « Il y a 47% des gens qui voteront pour le président quoi qu'il arrive. Il y en a 47% qui sont avec lui, qui dépendent du gouvernement, qui se prennent pour des victimes, qui croient que c'est la responsabilité du gouvernement de s'occuper d'eux, qui croient qu'on leur doit la couverture maladie, l'alimentation, le logement, etc., etc. 47% des Américains ne paient pas d'impôt sur le revenu. Mon boulot n'est pas de me soucier de ces gens-là. Je ne les convaincrai jamais de se prendre en charge et de reprendre leur vie en main » déclare M. Romney.

Après la diffusion de la vidéo lundi, M. Romney a déclaré que ses propos n'étaient « pas tournés avec élégance », ajoutant qu’il essayait de mettre en lumière ses différences avec le président Obama qui, selon lui, croit en « une société dominée par le gouvernement ». M. Romney a affirmé qu’il voulait bien sûr aider tous les Américains, mais qu’il est convaincu que l’approche du président n’allait pas dans cette direction.

La publication Mother Jones a diffusé mardi ce qu’elle a présenté comme un autre extrait de cette levée de fonds en Floride. Cette fois-ci, c’est au sujet du conflit au Proche-Orient, et M. Romney déclare ceci : « Les Palestiniens ne veulent de toutes façons pas la paix. Le chemin vers la paix est presque impensable à accomplir ».

Réaction du camp Obama : Jim Messina, le directeur de campagne du Président sortant, a qualifié les commentaires à propos des Américains qui ne paient pas d'impôts de « choquants ». Pour lui, M. Romney a tiré un trait avec mépris sur la moitié du pays. Le camp démocrate a dépeint M. Romney comme un ancien homme d'affaires multimillionnaire éloigné des réalités de l'Américain moyen.

Le candidat républicain est à la traine dans les derniers sondages. Le président Barack Obama le devance non seulement au niveau national mais aussi dans plusieurs Etats-clé qui pourraient déterminer l'issue de l'élection présidentielle du 6 novembre.
XS
SM
MD
LG