Liens d'accessibilité

Togo : Gilchrist Olympio exclu de l’UFC


Gilchrist Olympio (photo d'archives)

Gilchrist Olympio (photo d'archives)

Le secrétaire national à la communication de l'Union des forces se changement déclare à la Voix de l'Amérique qu'en entrant au gouvernement, Gichrist Olympio a commis une erreur politique gravissime. Raison pour laquelle il a été exclu du parti.

Au Togo, Gilchrist Olympio est temporairement exclu de l'Union des forces de changement jusqu’à ce que Congrès entérine cette décision du bureau national de l’UFC. La semaine dernière M. Olympio a annoncé l’entrée de cadres de l’UFC au gouvernement en évoquant un "engagement historique" qu’il a signé le 26 mai, pour une participation à un gouvernement de redressement national.

« Personne ne comprend cette décision de la part de Gilchrist Olympio, après tant d’années de lutte, tant d’années de sacrifice en vies humaines, » dit Eric Dupy, secrétaire national à la communication de l’Union des Forces de changement. Selon lui, Gilchrist Olympio a perdu totalement son leadership et la confiance que le peuple lui fait. » Au total sept portefeuilles seront accordés à l'UFC. M. Dupuy assimile l’entrée de Gilchrist Olympio à une erreur politique gravissime. Pour rappel, Gilchrist Olympio est le fils de Sylvanus Olympio, le premier président du Togo assassiné en 1963 lors d'un coup d'Etat ourdi par Gnassingbé Eyadema. Le Général Eyadéma, père de l'actuel président Faure Gnassingbé,a dirigé le pays d'une main de fer pendant 38 ans, jusqu'à son décès en 2005.

La contestation des résultats de la présidentielle de 2005 avait fait des centaines de morts et Jean-Pierre Fabre, candidat de l’UFC à la présidentielle du 4 mars conteste toujours le résultat. Et ce sera donc la première fois que sept cadres de l’UFC vont enter dans un gouvernement au Togo.



XS
SM
MD
LG