Liens d'accessibilité

Togo : le procès de Kpatcha Gnassingbé renvoyé au 6 septembre


Kpatcha Gnassingbe (au centre)

Kpatcha Gnassingbe (au centre)

L'ancien ministre de la Défense et frère du président est accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

Au Togo, il y avait du monde ce jeudi au palais de justice à Lomé pour l’ouverture du procès de Kpatcha Gnassingbé, demi-frère du président togolais, mais aussi ancien ministre de la défense et député. Il est accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

Aussitôt ouvert, cependant, le procès du présumé coup d'Etat de 2009, dans lequel Kpatcha fait figure de principal suspect a été ajourné au 6 septembre. Dans l’intervalle, les supputations vont bon train.

Le point à Lomé avec notre correspondante Kayi Lawson.

XS
SM
MD
LG