Liens d'accessibilité

Togo : des milliers de manifestants réclament la fin du régime Gnassingbé


Une manifestation des femmes à Lomé, Togo (29 novembre 2013)

Une manifestation des femmes à Lomé, Togo (29 novembre 2013)

Ils répondaient à l’appel de l'opposition et de la société civile qui réclament une réforme de la Constitution.

Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Lomé vendredi pour une deuxième marche en l’espace d’une semaine, exigeant la fin du régime Gnassingbé.

Ils répondaient à l’appel de l'opposition et de la société civile qui réclament une réforme de la Constitution.

Le chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre, affirmé qu’il faudrait continuer à exercer de la pression sur le président Faure Gnassingbé pour que la limitation à deux, du nombre de mandat présidentiel, soit insérée dans la Constitution.

Fabre a soutenu que le peuple togolais ne veut absolument pas que M. Faure Gnassingbé brigue un troisième mandat.

La marche est intervenue alors que le président Gnassingbé a affirmé mercredi lors d’une visite au Ghana qu’il n’était pas question que la Constitution togolaise soit modifiée et qu’il pourrait être candidat à sa propre succession à la présidentielle de 2015.

M. Gnassingbé est arrivé au pouvoir au décès de son père, le général Gnassingbé Eyadema, en 2004. Le général Gnassingbé Eyadema qu’il a remplacé avait totalisé 40 ans pouvoir avant de mourir.

M. Faure Gnassingbé a remporté en 2005 et 2010 des scrutins présidentiels dont les résultats avaient été contestés par l'opposition.

Gnassingbé Eyadéma avait modifié la Constitution en 2002 pour y supprimer la limitation du nombre de mandats présidentiels.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG