Liens d'accessibilité

Tirs nord-coréens : Washington doit développer ses systèmes antimissiles (chef du Pentagone)


Ashton Carter

Ashton Carter

Les Etats-Unis doivent continuer de renforcer leur dispositif de défense contre les missiles pour protéger leurs intérêts et leurs alliés en Asie, a déclaré mercredi le chef du Pentagone Ashton Carter, après un double essai balistique mené par Pyongyang.

La Corée du Nord a tiré coup sur coup mercredi deux missiles Musudan à portée intermédiaire susceptibles, en théorie, de menacer la Corée du Sud, le Japon et les bases américaines de l'île de Guam, dans le Pacifique.

"Cela montre que nous devons continuer de faire ce que nous faisons : construire ces systèmes antimissiles de diverses portées pour protéger nos alliés sud-coréens, les forces américaines (déployées) dans la péninsule coréenne, le Japon et le territoire américain", a déclaré M. Carter à des journalistes.

Le secrétaire américain à la Défense a déclaré ne pas savoir si l'essai nord-coréen pouvait être considéré comme un succès, ignorant quels étaient les objectifs de ces tirs.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a salué le double essai du Musudan et a déclaré que ce missile permet à la Corée du Nord de menacer des bases militaires américaines dans le Pacifique, a rapporté jeudi l'agence de presse officielle KCNA.

"Quoi qu'il en soit (...) nous devons continuer à devancer la menace en faisant en sorte que nos systèmes antimissiles soient de bonne qualité, mais aussi en les développant continuellement", a assuré le responsable américain.

Washington et Séoul discutent actuellement d'un possible déploiement en Corée du Sud du système antimissile américain dit THAAD (Theater High Altitude Area Defense System), suscitant l'inquiétude de la Chine voisine.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG