Liens d'accessibilité

Etats-Unis : des milliers d’invités au Petit-déjeuner national de prière


Le président Barack Obama au Petit-dejeuner national de prière

Le président Barack Obama au Petit-dejeuner national de prière

La rencontre est conçue pour être un forum de dirigeants politiques, leaders sociaux et hommes d'affaires en vue de forger des liens qui ne seraient pas possibles autrement.

Plusieurs milliers d’invités, dont une centaine de dignitaires étrangers, ont participé, jeudi matin, au National Prayer Breakfast, « Petit-déjeuner national de prière », à Washington.

Cet événement annuel qui se tient traditionnellement le premier jeudi de février. Le repas, qui est présidé par des membres du Congrès Américain, est organisé pour par le Fellowship Foundation, organisation chrétienne conservatrice.

La rencontre est conçue pour être un forum de dirigeants politiques, leaders sociaux et hommes d'affaires en vue de forger des liens qui ne seraient pas possibles autrement.

Parmi les invités : Mark Kelly, l’époux de la représentante de l’Arizona, Gabrielle Gifford, grièvement blessée lors de la tuerie de Tucson. M. Obama a d’ailleurs commencé son discours en souhaitant à la députée une prompte guérison.

Le mineur chilien Jose Enriquez s'exprimant au Petit-déjeuner national de prière

Le mineur chilien Jose Enriquez s'exprimant au Petit-déjeuner national de prière

Puis il évoqué la violence au Proche Orient, notamment en Egypte, toujours en proie à des manifestations violentes contre le régime du président Hosni Moubarak. « Nous prions pour que la violence en Egypte s'arrête, que les droits et les aspirations des Egyptiens se réalisent, et que des jours meilleurs arrivent en Egypte et dans le monde entier », a dit Barack Obama.

M. Obama, dont le père était musulman, a également profité du service de prière pour évoquer longuement sa foi chrétienne et l’impact de ses convictions religieuses sur son entrée dans la politique. « C’est en travaillant pour des paroisses opérant dans les banlieues défavorisés de Chicago que j’ai connu Jésus Christ et l’ai accueilli en tant que Seigneur et Sauveur », a dit M. Obama.

On se rappellera que, selon un sondage publié par le centre de recherche Pew en août 2010, seulement 34% des Américains croient que le chef de l’exécutif est chrétien, tandis que 18% sont convaincus qu’il est musulman.

Selon l’ancienne députée Ann Kirkpatrick, environ 200 pays ont adopté la tradition de petit déjeuner de prière, qu’il s’agisse d’une cérémonie hebdomadaire au sein des assemblées, ou d’évènement public annuel.

XS
SM
MD
LG