Liens d'accessibilité

Thierry Michel accuse le Cameroun d’avoir censuré son film


Floribert Chebeya (2005)

Floribert Chebeya (2005)

Le réalisateur de « Mobutu, Roi du Zaïre » indexe le gouvernement de la RDC d’avoir fait censurer au Cameroun son film "L'affaire Chebeya, un crime d'Etat ?"

Le festival « Ecrans Noirs » se tient au Cameroun depuis le 29 juin. Pour cette 17eme édition qui a lieu jusqu’au 6 juillet à Yaoundé, plusieurs films sont en compétition dont le documentaire du cinéaste belge Thierry Michel intitulé : "L'affaire Chebeya, un crime d'Etat ?"
Floribert Chebeya défendait la cause des plus vulnérables

Floribert Chebeya défendait la cause des plus vulnérables


Ce film a été interdit de projection à la dernière minute par le gouvernement camerounais. C’est du moins ce que le réalisateur Thierry Michel a confié à la Voix de l’Amérique.

Le réalisateur de « Mobutu,
Roi du Zaïre » accuse le gouvernement de la RDC de l’avoir fait censurer au Cameroun. M. Michel qui était sur le point de se rendre à Yaoundé, affirme avoir appris que s'il se rendait au Cameroun, il serait immédiatement refoulé dès son arrivée par la police des frontières camerounaises, Thierry Michel.

Selon M. Michel, c’est Bassek Ba Kobhio, le directeur des « Ecrans Noirs » qui lui auraient annoncé la nouvelle de l’interdiction de son film.

« Il m’a dit : les services de police m’ont dit de te prévenir que tu serais refoulé a la frontière même si ton visa était en règle ».


La semaine dernière, le Camerounais Jean-Pierre Bekolo, confiait à la VOA que son dernier film « Le président », qui raconte l’histoire d’un président vieillissant, ne trouvait pas d’espace de diffusion au Cameroun.
XS
SM
MD
LG