Liens d'accessibilité

Teodoro Obiang Nguema réélu à 93,7%


Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema (au centre)

Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema (au centre)

Le chef de l'Etat équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, au pouvoir depuis 1979, a été réélu avec un score de 93,7% à l'élection présidentielle du 24 avril, selon les résultats provisoires rendus publics jeudi par la Commission électorale nationale.

Très loin derrière le président sortant, les opposants Bonaventura Monsuy Asumu (Parti de la coalition sociale démocrate) et Avelino Mocache Mehenga (Union du Centre Droit) obtiennent chacun 1,5% des voix. Le taux de participation officiel est également de 93,7%.

A la dernière présidentielle, en 2009, M. Obiang Nguema, doyen des chefs d'Etat africains par la longévité au pouvoir, avait obtenu 95,37% des suffrages, selon les résultats officiels.

Sur VOA Afrique, Tutu Alicante, directeur exécutif de l’ONG EG Justice, dénonce une mascarade électorale.

L'Union africaine (UA) a dépêché une mission d'observation à Malabo, dirigée par le Béninois Thomas Boni Yayi, qui vient de quitter la présidence de son pays.

M. Obiang Nguema, 73 ans, est arrivé au pouvoir en 1979 par un coup d'Etat, en renversant Francisco Macias Nguema à la tête du pays depuis l'indépendance de l'Espagne en 1968. Ce dernier avait précipité la Guinée dans la terreur, multipliant meurtres et exactions contre la population.

Depuis, le régime actuel est régulièrement dénoncé par les organisations de défense des droits de l'Homme pour sa répression des opposants, des organisations indépendantes de la société civile et des médias, ainsi que pour l'ampleur de la corruption.

Pour ce scrutin, M. Obiang Nguema est à la tête d'une coalition de dix partis dont le Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE) au pouvoir.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG