Liens d'accessibilité

RCA : tensions à Bangui


Le président Bozizé à Bangui (Archives)

Le président Bozizé à Bangui (Archives)

A Bangui, la tension était encore palpable, mercredi. Certains quartiers de la capitale centrafricaine ont, en effet, été le théâtre de violents affrontements intercommunautaires. Un couvre-feu a d’ailleurs été instaure dans les 3e, 5e et 6e arrondissements jusqu'à nouvel ordre.

Tout serait parti de la mise en cause d’un commerçant musulman dans une affaire de meurtre d’enfants. Deux corps d’enfants mineurs avaient retrouvés dans la voiture et la concession d’un commerçant centrafricain, a expliqué le porte-parole du gouvernement, Fidèle Ngouandjika. « Les enfants de la rue, les petits bandits profitent de cela pour saccager des magasins, piller des commerçants, voler des voitures, exhiber des armes blanches », a ajouté le ministre Ngouandjika.,

Selon la Ligue centrafricaine des droits de l’homme, ces affrontements ont déjà fait 7 morts et 52 blessés.

XS
SM
MD
LG