Liens d'accessibilité

Télécoms : forte baisse de l'action MTN à la bourse de Johannesburg


MTN a écopé d'une amende record de 3,9 milliards de dollars, infligée par l'autorité des communications du Nigeria (NCC).

MTN a écopé d'une amende record de 3,9 milliards de dollars, infligée par l'autorité des communications du Nigeria (NCC).

L'action du géant des télécommunications sud-africain MTN chutait de près de 18% vendredi par rapport à la clôture de la veille, à la bourse de Johannesburg, après la publication d'un communiqué jeudi soir, prévoyant un recul de 20% de son bénéfice par action en 2015

A 10h00 GMT, l'action MTN valait 126,25 rands, en baisse de près de 18% par rapport à la clôture de la veille, ce qui constitue la chute la plus importante du titre depuis avril 2000.

"La compagnie s'attend à annoncer une baisse de 20% de son bénéfice par action", lors des résultats pour l'année 2015 qui seront annoncés le 3 mars, indique le communiqué.

"Les performances négatives sont le résultat de plusieurs facteurs et notamment d'une sous-performance au Nigeria à cause de la désactivation de plusieurs abonnés", poursuit le communiqué.

MTN a écopé d'une amende record de 3,9 milliards de dollars, infligée par l'autorité des communications du Nigeria (NCC) pour n'avoir pas respecté en août l'ordre de celle-ci de désactiver dans un délai d'une semaine toutes les cartes SIM anonymes.

Cette énorme amende représente une année et demi de bénéfices du groupe.

Avant cette mesure, prise pour notamment faire face à la rébellion islamiste de Boko Haram active au Nigeria, il était possible d'acheter une puce sans présenter de papiers d'identité.

Dans le communiqué de jeudi soir, MTN précise que ces résultats ne "prennent pas en compte l'amende" que le groupe conteste devant la justice nigériane.

La NCC avait dans un premier temps infligé une amende de 5,2 milliards de dollars à MTN pour avoir omis de débrancher à temps 5,1 millions d'abonnés non identifiés - soit presque 1.000 dollars par abonné.

Mais à l'issue de négociations avec le régulateur nigérian, le groupe sud-africain avait annoncé début décembre que l'amende était réduite à 3,9 milliards de dollars.

MTN, présent dans 22 pays d'Afrique et du Moyen-Orient, compte près de 63 millions d'abonnés au Nigeria qui est son premier marché.

Le cours en Bourse de MTN a chuté de près de 34% sur le marché de Johannesburg depuis le début de l'affaire le 23 octobre.

Cette affaire a aussi entraîné la démission de son PDG Sifiso Dabengwa début novembre.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG