Liens d'accessibilité

Réouverture partielle de la frontière du Tchad avec la Libye


Un camion surchargé à Madama près de la frontière avec la Libye, 1er janvier 2015.

Le Tchad, qui a fermé début janvier sa frontière terrestre avec la Libye pour des raisons sécuritaires, a décidé de rouvrir un point de passage, a indiqué vendredi le ministre de la Sécurité publique

"En raison du nombre croissant de nos ressortissants qui veulent rentrer au pays, et pour des raisons humanitaires, nous avons décidé d'ouvrir un couloir pour leur permettre de traverser la frontière", a indiqué à l'AFP le ministre, Ahmat Bachir.

"Ce point de passage est ouvert à Wour", a-t-il précisé, ajoutant que le gouvernement avait pris toutes les "dispositions sécuritaires" pour continuer de sécuriser ses 1.400 km de frontière avec la Libye.

Le 5 janvier, le gouvernement avait annoncé la fermeture de sa frontière terrestre avec la Libye en faisant état d'"une grave menace d'infiltration terroriste".

Le président tchadien Idriss Déby Itno a par la suite indiqué avoir "multiplié par deux" les effectifs militaires près de la frontière avec la Libye.

"L'intervention (...) contre Daesh à Syrte n'a pas réglé cette menace, elle l'a déplacée depuis la côte méditerranéenne jusqu'à la région de Koufra au sud, à 200 km du Tchad, où les terroristes se regroupent", avait expliqué M. Déby dans un entretien à Jeune Afrique mi-janvier.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG