Liens d'accessibilité

Tchad : le syndicat des magistrats appelle à la grève à partir d'aujourd'hui


Des membres présumés de Boko Haram jugés à N'Djamena, le 26 août 2015. (Photo AFP)

Des membres présumés de Boko Haram jugés à N'Djamena, le 26 août 2015. (Photo AFP)

L'arrêt de travail de 4 jours est renouvelable.

Ce débrayage intervient après plusieurs sorties médiatiques du syndicat dénonçant l’agression récursive et l’impunité qui affectent les magistrats. Pour mieux se faire entendre, ils ont décidé de cesser avec les activités dans toutes les juridictions du pays lundi 12 juin pour exiger la mise à la disposition de la justice, de l’agresseur de leur confrère Mahamat Tahir Moussa, juge de paix de Baga-Sola dans la région du Lac.

Rappelons que ce dernier a été agressé le 25 février 2016 en plein exercice par l’un des chefs militaires bien connus. Conséquence de sa décision de transférer les prisonniers de sa localité à la maison d’arrêt de Bol, chef-lieu de la région du Lac pour des mesures de sécurité.

XS
SM
MD
LG