Liens d'accessibilité

Tchad : le CICR préoccupé par le sort des milliers de réfugiés dans l’Est


De nombreux habitants du Darfour ont dû quitter leur région à cause du conflit

De nombreux habitants du Darfour ont dû quitter leur région à cause du conflit

La tension est toujours perceptible entre les communautés dans la région, s’inquiète l’équipe du CICR sur place, ajoutant que l’arrivée des pluies rendra les routes impraticables et donc l’accès à la région très difficile.

La situation de milliers de personnes déplacées dans l’Est du Tchad par les hostilités de l’Ouest du Soudan demeure préoccupante, indique le CICR, qui a de nouveau évacué des blessés graves par avion vers Abéché.

Des dizaines de milliers de personnes, pour la plupart des Soudanais et des Tchadiens, affluent depuis le début d’avril vers la localité tchadienne de Tissi en raison des affrontements intercommunautaires dans la région frontalière du Darfour au Soudan.
La tension est toujours perceptible entre les communautés dans la région, s’inquiète l’équipe du CICR sur place, ajoutant que l’arrivée des pluies rendra les routes impraticables et donc l’accès à la région très difficile.

Du 6 mai au 2 juin 2013, avec la collaboration de la Croix-Rouge du Tchad, le CICR a apporté une assistance à 10 000 personnes vulnérables, dont une majorité de femmes et d’enfants.

« Il y a des efforts qui sont entrepris de l’autre côté, où on essaye de calmer le jeu en créant une situation de dialogue, de discussions entre ces communautés », a dit à la VOA Ananie Kulimushi, porte-parole du CICR à N’Djamena.

XS
SM
MD
LG