Liens d'accessibilité

Cinquième cas d’arrestation parmi les leaders de la société civile au Tchad


Le président Idriss Déby Itno

Le président Idriss Déby Itno

Docteur Albissaty Salhé Alazam, un des porte-paroles de la coalition des mouvements citoyens "Ça suffit" a été arrêté alors qu’il répondait à une convocation à la police judiciaire.

Il est le cinquième porte-parole de la coalition à être arrêté depuis le début de la contestation contre la candidature du président Idriss Deby pour un cinquième mandat à la tête de son pays.

Son mouvement dénonce la poursuite des arrestations de ses leaders et annonce que la marche pacifique pour l’alternance prévue est maintenue. La marche doit se tenir mardi 5 avril.

"Cet état de fait confirme la volonté du gouvernement de mettre un terme aux valeurs démocratiques au Tchad", a déclaré à la presse un responsable de "Ça suffit", Bertrand Sohhoh Ngandjel en présence d'autres mouvements de la société civile comme "Trop c'est trop" et l'Union des syndicats du Tchad.

La société civile demande la libération de ses porte-parole détenus par les autorités et elle informe "la population que la marche pacifique pour l'alternance démocratique (...) prévue au 5 avril est maintenue"

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG